Anneau Vert de Vitoria-Gasteiz - Parc d'Armentia

Anneau Vert de Vitoria-Gasteiz

Parc d'Armentia.

Présentation | Comment s'y rendre | Plan et vues aériennes | Promenades recommandées | Faune et flore | Sites d'intérêt | Aménagement

Armentia

Les incendies et la surexploitation des dernières décennies ont conduit la forêt d'Armentia à un état de conservation très précaire. En 1974, la Députation Forale d'Alava, propriétaire de ces terrains, a entreprit les premières améliorations sur la chênaie et initia la création d'un parc botanique sur les terrains déforestés, qui incluait des espèces autochtones ainsi que d'autres espèces de provenance exotique. De cette époque datent les plantations des érables, sorbiers, cyprès et beaucoup d'autres espèces.

Au milieu des années 90, la forêt présentait des signes importants de dégradations comme des accumulations de déchets, des restes de feu, une surdensité de sentiers et chemins et de nombreuses zones détériorées et inondées. L'affluence désordonnée de visiteurs et surtout de véhicules était la principale menace pour la conservation du parc. La forêt naturelle de chênes contait un grand nombre de pieds mal conformés, en état majoritairement d'arbuste et peu de spécimens d'arbres bien développés.

Les premières interventions, après son inclusion au réseau des parcs de l'Anneau Vert, ont consisté à la restructuration du réseau de chemins, avec l'affirmation des principaux et la clôture des secondaires, et l'aménagement d'un réseau de sentiers piétons, cyclistes et équestres. Des aires dégradées ont été restaurées, comme des foyers de déchets, des zones détériorées et rives. Des parkings ont également été aménagés aux entrées principales du parc et deux aires de repos ont été créées.

Les travaux d'entretien des arbres ont été et restent la clé de la préservation du bon état de conservation que présente actuellement le parc d'Armentia.

Information concernée

   

Votre avis nous intéresse

Aidez-nous à nous améliorer. Ces informations vous ont-elles été utiles ?

Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi nous faire parvenirvos commentaires.
Vous devez vous identifier.

Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.